04 janvier 1916

... et quoique notre bon Midi ensoleillé soit bien loin, dans ce pays noyé on se sent encore en France

Depuis le 6 décembre 1915, le sergent Émile Moureu et ses camarades du 14e d'Infanterie de Ligne sont en cantonnement à l'arrière du front dans le nord, à Brimeux, dans le Pas-de-Calais.


Mardi, 4.

Sœurette,

J'ai reçu hier la lettre de maman, aujourd'hui la tienne, merci ! Et je me hâte d'y répondre en vitesse sur un bout de papier à lettre légèrement "amoché". Mais, je sais que je suis tout excusé d'avance. Pauvre frère ! Etre si loin des siens, de son pays ! Ici, du moins nous sommes camarades, en France, et quoique notre bon Midi ensoleillé soit bien loin, dans ce pays noyé on se sent encore en France.
Avez-vous reçu mes lettres du 1er de l'an ?
A Sauveterre, quoi de nouveau ? Je te quitte, sœurette, pour aller à l'exercice.

Je vous serre tous contre mon cœur, Émile.

 

 


Écouter la lettre du 4 janvier1916

 

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !