06 avril 1916

Depuis 2 ou 3 jours, je n'ai rien reçu de la maison, mais j'espère recevoir une lettre aujourd'hui.

Après trois mois de garnison à Brimeux dans le Pas-de-Calais (6 décembre 1915 - 6 mars 1916), le régiment d'Émile est repositionné à Chaumont-en-Vexin (Oise), à proximité de Paris à compter du 12 mars 1916. En retrait du front Nord il se tenait désormais en réserve prêt à monter, contingent par contingent, en renfort sur le front de Verdun, ouvert le 21 février par une grande attaque allemande.


Jeudi, 6.

Sœurette,

Deux mots, j'ai un instant libre, et j'en profite. Depuis 2 ou 3 jours, je n'ai rien reçu de la maison, mais j'espère recevoir une lettre aujourd'hui. J'ai reçu le mandat, mais pas le colis, je crois qu'on peut y renoncer, et vous pourrez faire une réclamation. A la maison, quoi de nouveau ? Avez-vous reçu des nouvelles de Pierre ?
Nous, nous sommes toujours là. Mais à mon avis, quand les troupes qui combattent à l'heure actuelle à Verdun seront relevées, on nous demandera des renforts pour combler les vides. Je pourrai en être comme ne pas en être, et ça peut encore traîner assez longtemps.
Donc soyez bien calmes. Bonjour, Sœurette, écris-moi, parle-moi de tes occupations, de ton voyage.

Je vous embrasse tous de tout cœur, Émile.

 

 

 
Écouter la lettre du 06 avril 1916

 

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !