18 juin 1916

Hier, les Boches nous en ont abattu ...

Depuis le 5 juin 1916, le régiment d'Émile est positionné dans la Somme, sur la ligne de front, face aux tranchées allemandes. L'heure n'est pas aux combats, mais aux travaux de tranchées.


18 juin, 1916.

Cher papa,

Deux mots à la hâte car, quoiqu'il soit dimanche, je n'ai guère le temps. Partons-nous oui ou non au repos ? A vrai dire, je ne sais, nous sommes dans l'attente.
Le temps a changé, et la soleil a daigné paraître, et avec lui, MM. les avions. On ne voit que ça toute la journée. Hier, les Boches nous en ont abattu un, et l'observateur, un jeune sous-lieutenant (23 ans) s'est tué, il est tombé dans nos lignes.

Je vous tiendrai au courant de ce qui se passe, mille baisers à tous, Émile.

 

 

 

 

 

  Écouter la lettre du 18 juin 1916

 

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !