No selected map in module settings!

05 août 1916

... le foie de canard nous a procuré, à mes 2 collègues et à moi, un bien doux moment, des visions presque célestes ...

Le 24 juillet Émile rentrait de permission à Sauveterre-de-Béarn et retrouvait son régiment toujours au repos à l'arrière, à Chambors dans l'Oise. Dès le 27 juillet cependant, tous repartaient en direction de Tracy-le-Val, quelques kilomètres à l'est de Compiègne dans un secteur plus près du front mais a priori relativement calme à la limite de l'Oise et de l'Aisne.


5 août.

Cher papa.

Pour le délicieux moment passé, merci ! Je suis sûr que vous me comprenez, et si vous comprenez, sœurette me trouvera bien matériel. Enfin, cela est : le foie de canard nous a procuré, à mes 2 collègues et à moi, un bien doux moment, des visions presque célestes, et la satisfaction d'un haut devoir accompli. L'homme est bien bas, pas sœurette ! Ne me gronde pas trop pourtant, la gourmandise est chose permise, à l'heure actuelle.

Baisers.
Émile.

 

 

Écouter la lettre du 05 août 1916

 

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !