16 septembre 1916

Blessure légère à la tête ...

Depuis le 16 août 1916 Émile est incorporé au 133e Régiment d'Infanterie de l'Est, sorti très durement éprouvé des combats du Bois de Hem. Le 21 août, il subit son baptême du feu en rejoignant pour la première fois les tranchées en plein combats engagés, à Cléry-sur-Somme (près de Péronne). Dans la nuit du 11 au 12 septembre, il fait partie des troupes qui donnent l'assaut à Bouchavesnes-Bergen (Somme).


Ministère de la Guerre. Bulletin de Santé d'un militaire en traitement.

Sergent Moureu, 133e Infanterie, en traitement à Chartres, à l'hôpital mixte.

Nature et caractère de la maladie ou blessure : Blessure légère à la tête [signature du médecin traitant].

 

Désirs exprimés par le blessé ou le malade :

Je vais beaucoup mieux. N'ayez pas d'inquiétude !
Émile.

 

Écouter la lettre du 16 septembre 1916

 

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !