16 avril 1917

Est-ce que le blé pousse bien chez vous ?

Depuis le début du mois de mars 1917, Emile a rejoint l'Ecole Spéciale militaire de Saint-Cyr où il suit une formation d'officier aspirant.


Saint-Cyr, le 16 avril 1917

Chers aimés,

Un instant de causerie avec vous tous avant le départ pour l'exercice. C'est encore la meilleure distraction.
Hier j'ai été chez Tante Jeanne, et le temps a été si épouvantable, que j'ai pu mettre à peine le nez dehors. Aujourd'hui, le soleil se montre à nouveau.
Est-ce que le blé pousse bien chez vous ? (C'est à papa que je m'adresse). Ici, pays de grandes propriétés avec de vastes plaines fertiles, mais beaucoup trop sont restées incultes.
L'offensive anglaise marche fort bien, et promet des résultats appréciables, si le beau temps vient. A Paris, on parle beaucoup d'une offensive française imminente sur le front de Champagne et de Reims. L'avenir nous réserve pas mal de surprises. Avez-vous reçu d'autres nouvelles de Pierre, d'Henri ?
Je vois que Sauveterre peut être fier de ses soldats : l'avancement qu'ils obtiennent le montre.

Adieu, chers aimés, je vous embrasse mille fois,
Émile.

 

 

 

 

  Écouter la lettre du 16 avril 1917

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !