02 juin 1917

... à l'exercice, en faisant des bonds de tirailleurs, ou en rampant dans l'herbe [...] j'ai perdu mon porte-monnaie.

Depuis le début du mois de mars 1917, Émile a rejoint l'École Spéciale militaire de Saint-Cyr où il suit une formation d'officier aspirant.


Samedi, 2.

Ma chère maman,

je n'ai pas encore reçu de lettre en réponse de mes quelques lignes de mercredi dernier. Mais, je n'attends pas, parce qu'il m'est arrivé ce matin un désagrément :  Je l'ai cherché longtemps, le capitaine m'a même autorisé à y revenir l'après-midi. Je n'ai rien trouvé. Aussi, je n'ai plus rien, et un camarade gentil va me prêter de quoi aller demain chez ma tante. Je suis très ennuyé, surtout de la manière bête dont cet argent est perdu.
J'ai reçu quelques mots d'Henri : il me parle de sa permission de juillet, et de son retour au repos.

Adieu, chère maman, je t'embrasse bien fort, Émile.

 

 

  Écouter la lettre du 02 juin 1917

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !