13 juin 1917

J'ai reçu ta gentille lettre, qui me parle un peu, mais pas suffisamment du grand jour.

Depuis le début du mois de mars 1917, Émile a rejoint l'École Spéciale militaire de Saint-Cyr où il suit une formation d'officier aspirant.


Saint-Cyr, le 13 juin 1917.

Sœurette,

Deux mots avant de partir à la séance de dessin, je ne sais où, aux environs de St Cyr.
J'ai reçu ta gentille lettre, qui me parle un peu, mais pas suffisamment du grand jour. Ce que tu me demandes pour l'invitation d'un camarade, est impossible : mon plus proche pays est des Pyrénées orientales. Et puis, quand même il y en aurait, je ne sais s'il voudrait distraire 2 jours d'une très courte permission de 7 jours avant un départ au front. Mais, les Plantier ne peuvent-ils venir ? Et puis, enfin, comme c'est une fête toute familiale, ça n'a pas d'importance. J'attends avec impatience la lettre de Pierre, et les détails demandés.

Adieu, chers aimés, tous mes bons baisers, Émile.

 

 

 

 

 

  Écouter la lettre du 13 juin 1917

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !