09 juillet 1917

... encore plus de bruit et de fumée qu'en réalité : j'en ai mal à la tête.

Depuis le début du mois de mars 1917, Émile a rejoint l'École Spéciale militaire de Saint-Cyr où il suit une formation d'officier aspirant.


9 juillet.

Chère maman,

Je viens de recevoir ta lettre et la carte de Pierre, assez bonne cette fois. Tu me demandes des détails sur mes examens. Ma Compagnie ne les a pas encore passés entièrement ; nous finissons cette semaine, et nous ne connaîtrons un résultat que juste avant notre départ. Etant assez bien noté par mon Capitaine, je compte sur un succès, à moins de grande déveine. Hier, je suis allé chez tante Jane, croyant y trouver Clément : mais sa permission a été encore retardée, et ma pauvre tante en est toute énervée.
Aujourd'hui, grande bataille à Saint-Cyr : nous avons fait une attaque de tranchées devant l'État Major américain : encore plus de bruit et de fumée qu'en réalité : j'en ai mal à la tête. Le grand jour arrive ; je ne crois avoir rien à changer aux dates ! Et je crois fermement au bonheur d'Henri et d'Anna qui, tous les deux, le méritent bien.

A bientôt, chers aimés, je vous embrasse de tout cœur, Émile.

 

 

 

 

  Écouter la lettre du 09 juillet 1917

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !