12 août 1917

... secteur calme, mais le pays est laid, laid, d'une blancheur de craie fatiguante ,...

Le 7 août, avec quelques camarades, Emile quitte Bourg-en-Bresse pour rejoindre les troupes de son régiment, le 23e d'Infanterie, sur le front. Ils arrivent à destination en Champagne, le 12 août seulement, après un détour par Dunkerque, vers où ils avaient d'abord été orientés par erreur !


Dimanche, 12.

Chers aimés,

Me voici enfin arrivé, et momentanément incorporé à la 8e Cie. Pour l'instant, nous sommes au petit dépôt ou dépôt divisionnaire, presque jamais bombardés : secteur calme, mais le pays est laid, laid, d'une blancheur de craie fatiguante, parce que continue. Je vais me reposer quelques jours, et je vous assure que j'en sens un réel besoin. Je vous écrirai plus longuement un de ces jours, quand j'aurai recueilli quelques impressions.

Adieu, chers aimés, je vous embrasse de tout cœur,
Émile. Aspirant Moureu, 8e Cie D.D., 23e d'Inf. SP 194.

 

 

 

  Écouter la lettre du 12 août 1917

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !