06 octobre 1917

... le gouvernement devrait nous acheter une roulotte automobile: ...

A son retour de permission à Sauveterre le 23 septembre, Emile a retrouvé son régiment à l'arrière du front de Champagne, au repos.


Samedi.

Chers aimés,

Nous partons cette nuit ou demain de bonne heure. Où ? Je ne sais. En tout cas, le voyage en auto sera sans doute assez long, et il se pourrait que de quelques jours, je ne puisse vous écrire.
Pas d'inquiétude, je vous tiendrai au courant le plus possible. Nous quittons ce pays-ci avec un peu de regret, nous y avons passé quelques bons jours. Il pleut, on sent l'hiver et on a un petit frisson dans la peau : le gouvernement devrait nous acheter une roulotte automobile : ce serait bien mieux. Anne est-elle revenue ? Pierre et Henri ?

Adieu, chers aimés, je vous embrasse sur mon cœur, Émile

 

 

 

  Écouter la lettre du 06 octobre 1917

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !