03 novembre 1917

Vous voyez que le moral est bon, et le physique pas mauvais !

Depuis le 10 octobre, Émile et son régiment sont sur le front de Verdun et ses tranchées boueuses, alternant périodes en première ligne et en réserve.


3 novembre.

Chers aimés,

Vous voyez, quoiqu'en ligne, j'ai réussi à me faire porter du papier à lettre, et j'ai un tout petit trou où, courbé je puis écrire.
Toujours du temps gris, du brouillard qui se fond en pluie fine et pénétrante : temps triste, mais favorable aux travaux, parce qu'on est moins vu. J'espère que nous serons relevés dans 3 ou 4 jours, et que nous irons pour huit jours au repos. Quel bonheur, et comme on va en profiter !
Vous voyez que le moral est bon, et le physique pas mauvais ! Affreusement sale par exemple : on ne s'est changé ni lavé depuis 12 jours bientôt, et les ... animalcules nous dévorent. C'est la guerre ! Maman, tu pourras m'envoyer le mandat du mois, il me servira au repos.

Chers aimés, je vous embrasse, Émile.

 

  Écouter la lettre du 3 novembre 1917

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !