16 novembre 1917

En première ligne. Froid et boue... De temps en temps, bombardement assez dur !

Depuis le 10 octobre, Émile et son régiment sont sur le front de Verdun et ses tranchées boueuses, alternant périodes en première ligne et en réserve.


16 nov.

Chers aimés,

En première ligne. Froid et boue... De temps en temps, bombardement assez dur ! Mais le physique et le moral sont toujours bons ! On avale ça comme une purge un peu longue... à avaler, avec une petite grimace. C'est tout !
Avez-vous eu des nouvelles d'Henri et de Pierre ? Parlez-moi beaucoup d'eux, beaucoup de vous. Cette bonne affection familiale réchauffe tant le cœur !

Chers aimés, je vous serre sur mon cœur, Émile.

 

  Écouter la lettre du 16 novembre 1917

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !