25 août 1915

A quand le départ ? On nous fait tout préparer, sacs, feuilles, etc., on n'attend plus que la dépêche du ministère.

Depuis le 10 avril, Émile Moureu est à Joinville-le-Pont, élève-aspirant à l'École d'Instruction Militaire des officiers. Ses lettres à sa soeur et à ses parents font le récit de son quotidien militaire et, lors des moments de loisir et de temps libre, de ses visites à Paris et ses environs.
Les examens de fin d'étude sont terminés ; Émile est désormais dans l'attente des résultats et de l'ordre de retour à son régiment d'origine, le 14e d'Infanterie de Ligne. Il retrouvera les conscrits comme lui de la Classe 1915, toujours à l'exercice militaire à Toulouse et dans ses environs.


Mercredi, 25.

Soeurette,

Votre lettre m'est parvenue dimanche, le mandat aujourd'hui. Et je suis encore à Joinville ! Avec quel plaisir, j'ai regardé moi aussi les traits de mon aîné : je le trouve tout à fait homme, avec une assez bonne mine, et j'en suis tout heureux !
A quand le départ ? On nous fait tout préparer, sacs, feuilles, etc., on n'attend plus que la dépêche du ministère. Elle peut venir d'un moment à l'autre comme traîner encore qq jours. Je vous tiendrai au courant, Je t'embrasse de tout coeur, Emile.
J'espère venir vite après mon retour à Toulouse à la maison.

Comme il me tarde ! Mille baisers.

 


Écouter la lettre du 25 août 1915

Le Musée Massey à Tarbes

Les trois documents présentés proviennent du Musée Massey de Tarbes auquel la famille d'Émile Moureu en avait fait don.

Le Musée Massey est le premier musée au monde à présenter une collection retraçant l’histoire des Hussards.
Ce corps d’armée de cavalerie légère, qui puise ses origines en Hongrie, a contribué au renom de la ville de Tarbes.

Site internet du Musée Massey de Tarbes

 

Ne manquez pas de lettre ...

Pour vous inscrire à la lettre de diffusion, merci de nous contacter : pireneas@agglo-pau.fr

ou rejoignez-nous sur Facebook pour suivre la saga épistolaire d'Émile !